Cycle du
temps


Destruction

Visiteurs
spéciaux


Grand départ

Dieu

Contrôle de
la pensée


Entités et
implants


Santé

Méthode de
méditation

Méditations
gratuites 

Contact








Haut

















Haut


















Haut

















Haut


















Haut


















Haut

                    Énergie tellurique sur le Mount-Abu               English     





    L’énergie spirituelle à Madhuban au centre des Brahma kumaris est très bonne.  Par contre l’énergie tellurique venant du sol n’est pas aussi bonne. Je dirais même qu’elle est problématique.  Je pense qu’elle est la cause de bien des maladies des résidents.

    Le sol terrestre émet continuellement de l’énergie tellurique qui s'élève verticalement.  Notre corps est habitué à ce bain de radiation.  Parfois ces ondes peuvent être plus concentrées pour différentes raisons:  la composition du sous-sol, la présence de courants d'eau, de fils électriques ou de failles entre autres.  Quand quelqu’un dort quelques jours au-dessus d'une telle zone perturbée, cette personne n’aura pas peut-être pas un très bon sommeil ou se réveillera fatiguée mais cela n’aura pas une grande influence à long terme car ce sont des énergies de faibles intensités.  Par contre, si la personne dort longtemps à la même place, l'accumulation de cette radiation de faible intensité va affecter de plus en plus la partie irradiée de l’aura puis la partie du corps correspondante pour finalement causer des malaises et des problèmes insolvables tant que la cause sera présente.

   Deux petits exemples : dans une maison que je vérifiais, j'ai trouvé l'influence d'un courant d'eau au niveau des pieds du lit d'un des enfants.   Comme je disais au père que ce n'était pas très grave vu que c'était au niveau des pieds, il m'a expliqué que pendant toutes les années où sa fille a dormi dans ce lit, elle avait des champignons aux pieds qu'aucun médicament ne pouvait guérir.
 
  Une autre fois, en vérifiant une maison, j'ai trouvé deux lignes d'énergie négatives qui se croisaient dans le lit des propriétaires l'une au niveau des poumons du couple, l'autre dans l'alignement du corps du mari.  Celui-ci est mort dans la cinquantaine d'un arrêt cardiaque et sa femme a été atteinte du cancer du sein.  J'ai expliqué à cette dernière que la seule place bénéfique dans cette chambre était en travers de la porte...  Elle a donc essayé de dormir à cet endroit et surprise!  Pour la première fois depuis de nombreuses années, elle ne s'est pas réveillée quinze fois dans la nuit et a pu avoir une bonne nuit de sommeil.

    Je parle ici de lignes d'énergie parce qu'elles apparaissent ainsi quand on analyse le sol mais en fait il faut se les imaginer comme des murs verticaux délimitant des zones plus calmes, plus positives.

   Si vous avez une douleur particulière résistante aux traitements, ou si vous êtes plus fatigué en vous réveillant le matin qu'en vous couchant le soir, ou si votre sommeil est difficile, une des causes possibles peut en être l'énergie tellurique.   Il y a bien entendu d'autres coupables potentiels: des champs électriques, la proximité d'ordinateurs, de wifi, les soucis, les milab, la qualité de l'air, la nourriture, etc.   Une des façons simples pour le vérifier est de dormir un peu plus loin ou ailleurs  et de comparer la qualité du sommeil.

   À Gyan Sarovar, je me suis amusé il y a une quinzaine d'années à comparer les zones d’énergie négative du sol dans les chambres avec les différentes maladies des dormeurs.  En vérifiant l’aura de plusieurs personnes, je me suis aperçu qu’il semblait y avoir dans environ 50% des cas une  relation directe entre les deux.  Autrement dit, beaucoup de problèmes de santé semblent venir de l'influence du sous-sol sur le Mont-Abu.  Deux ans plus tard quand je suis revenu, un des résidents est venu vers moi tout content pour me remercier vivement.  Comme j’étais un peu surpris, il m’a expliqué qu’il avait suivi mes conseils et changé la place de son lit.  Depuis ce temps-là sa santé était excellente. 

    Il semble y avoir beaucoup de zones perturbées sur la montagne.  Je pense que c'est dû aux nombreuses failles dans la roche sous-jacente.  L'idéal serait de faire des carte des zones bénéfiques et maléfiques et d'éviter de placer des lits ou des postes de travail fixes dans les parties les plus problématiques.  Cela prendrait un bon radiesthésiste et/ou des appareils sophistiqués pour cela.   Mais dans l'immédiat, l'approche que je pense être la plus simple et la plus facile serait de commencer par déplacer les personnes régulièrement, ce qui répartirait les influences positives et négatives entre tous et dans toutes les parties du corps.  Cela diminuerait les risques de maladie.   En termes pratiques, je crois qu'il faudrait expliquer la situation aux résidents et demander des volontaires pour une expérience.  Tous ceux qui le voudraient pourraient changer de place de travail et surtout d'endroit où ils dorment.   Il serait facile de faire alors une petite analyse statistique pour vérifier la véracité de mes trouvailles.  

    Quand j'ai réalisé la situation et l'intérêt pour la santé des résidents en général, j'ai écrit un petit texte avec différents conseils.  Je suis ensuite allé rencontrer séparément six des principaux responsables de Madhuban, de Gyan sarovar,  de Shantivan et de l’hôpital.  Je leur ai expliqué la situation et  je leur ai remis mes documents.   Mission accomplie, je suis revenu au Canada.  Je n'ai jamais reçu un seul courriel pour des renseignements supplémentaires, et à ma connaissance, rien n'a été fait pour approfondir la question et trouver des solutions s'il y a lieu.

    À l'époque, j'avais même de sérieux doutes sur la position du lit de Dadi Kumarka.  Il semblait y avoir une influence tellurique très négative au niveau de sa tête.  J'ai essayé d'avoir la permission d'aller vérifier sur place mais cela n'a pas abouti.  Plus tard Dadi a développé des problèmes au cerveau.  Y-at'il eu une relation entre les deux?   Nous ne le saurons jamais.



    Je vous souhaite une excellente santé pour la nouvelle année 2018!




               

               


   Haut


























M
e
n
u














M
e
n
u















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u
















M
e
n
u