Cycle du
temps


Destruction

Visiteurs
spéciaux


Grand départ

Dieu

Contrôle de
la pensée 


Entités et
sorts


Implants
  énergétiques


Santé

Méthode de
méditation


Méditations
gratuites


Haut





















Haut





















Haut






















Haut






















Haut






















Haut
























Haut
























Haut























Haut
























Haut


























Haut





















Haut























Haut






















Haut
























Haut
























Haut























Haut
                    Auteur et contact              English
 
Page audio   20 min        ogg    ou      mp3

    Seul responsable
    Cheminement
    Aventure aérienne
    Conclusion
    Contact


     Qui est l'auteur de ce petit site sans prétention?                     


    
Je m'appelle Jean-Yves.  J'ai rencontré les Brahma Kumaris  
(BKs) fin 1982 lors d'un alignement avec Jupiter.  J'ai fait partie des Brahma kumaris pendant 34 ans.  Je dois dire tout de suite que je suis très, très reconnaissant envers cette famille spirituelle, car cela a été des années de bonheur.   J'ai une nature heureuse.  Je suis heureux presque tout le temps.  La principale raison en est le Yoga, la connexion avec la Lumière.  Je suis avant tout un yogi avec de nombreuses expériences spirituelles.  J'ai appris la méditation avec les Brahma kumaris.   C'est un cadeau inestimable.  De plus, j'ai eu la chance de rencontrer beaucoup de belles âmes spéciales dans cette grande famille exceptionnelle. La très très grande majorité des membres de cette institution sont vraiment de bonnes personnes, de belles âmes qui mettent tout leur cœur à aider le monde.   J'ai un amour très profond et beaucoup de respect pour 97,51 % des Brahma kumaris.   C'est par amour pour la famille brahmine que je fais ce site web.  
Jean-Yves

      J'ai été impliqué dans plusieurs centres au Canada.    Dernièrement, je me suis occupé pendant une vingtaine d'années d'un petit centre de méditation à Gatineau, près d'Ottawa au Canada.   J'étais le coordonnateur pour la région de la capitale nationale.  

   Seul responsable 

     Les personnes autour de moi ne sont pas du tout reliées à ma décision d'arrêter de m'occuper d'un centre et de prendre mes distances avec l'organisation.   Ma décision découle uniquement de l'analyse de la connaissance des Brahma Kumaris.

     J'insiste pour dire que les idées exprimées dans ces quelques pages web sont mes opinions personnelles uniquement et en aucun cas celles des âmes autour de moi.   Je suis le seul responsable de ces opinions et le seul avec ce genre d'opinion.   Un original! 

  
Je suis curieux.  J'aime apprendre de nouvelles choses.  J'aime expérimenter.   Je suis un explorateur, souvent un peu trop en avance sur mon temps.  Habituellement, les groupes religieux n'aiment pas que leurs membres pensent en dehors de la boite.  Mais les Brahma Kumaris ont été très tolérants avec moi:  J'ai été menacé d'exclusion seulement deux fois.    Ah oui, j'ai aussi reçu 1283 sorts,  oui, oui, les bons vieux sorts du Moyen age ...

   Tiens, en passant, j'ai retrouvé une photo de 1985 où on peut me voir proche de Brahma baba.

Madhuban
                  1985 jyMadhuban
                  1985

       La première fois que j'ai rencontré Bapdada dans le History hall face à face, il a insisté pour me dire que j'étais un karma yogi.   Comme je ne savais pas ce que c'était car je venais de commencé, je suis allé le demander à un responsable.  Il m'a dit que cela voulait dire que j'étais comme Brahma baba.  Je n'étais pas vraiment content:  comme je voyais ses photos partout, j'avais vraiment l'impression qu'il était un gourou et je ne voulais pas être un gourou dans cette vie-ci.  

   Cheminement

   
Depuis 35 ans, j'anime des ateliers et donne des cours avec un but clair : que chacun entre en communication avec La Lumière, l'Éternel, qu'il s'abreuve directement à la Source pour qu'il devienne véritablement maître de sa vie.  Ici, nous avons des échanges ouverts sur toutes sortes de sujets.    Chacun a droit à son opinion même si elle est très différente de la mienne.   Je ne suis pas intéressé à programmer des perroquets, mais à aider chacun à réfléchir et à faire ses propres choix.   Mon objectif d'embrigader du monde pour les Brahma kumaris a disparu il y a bien longtemps.    J'aime tout simplement aider les âmes et notre bonne vieille terre.

    Depuis quelques années, je n'étais plus capable de lire les sakar murlis.   C'était devenu pour moi une insulte à l'intelligence, une programmation trop évidente.  Puis j'ai commencé à trouver des affirmations qui me dérangeaient dans les avyakt murlis.   Je me souviens d'un dimanche en particulier où je lisais pour notre petit groupe : Dieu nous encourageait à intensifier nos efforts pour que la destruction arrive plus vite.   J'ai réalisé tout à coup que cet enseignement était beaucoup plus orienté vers la destruction que ce que j'aimais croire.  C'est fondamentalement opposé à ma tendance naturelle non violente.   J'ai donc commencé alors à analyser plus en détail ce que nous enseignions et à faire des recherches «en dehors de la boite». 

   On sait qu'il est possible  de mettre des messages subliminaux dans des films en intercalant une image de temps en temps.  Notre
œil ne le perçoit pas, mais notre subconscient l'enregistre et influence nos pensées.  De même, il est possible de cacher un message parmi les pixels d'une image innocente.  Quand on la regarde, notre cerveau fait «disparaître les erreurs», les pixels manipulés.  C'est seulement quand on étudie plus attentivement cette image et qu'on commence à connecter les points, qu'on voit apparaître une autre image subtile complètement différente.  On découvre un second niveau de lecture.  De même avec les images illusions.

            


    On voit facilement le vase et les deux visages dans la première image.  Est-ce que vous voyez les trois autres personnages en plus du vase et des deux personnes âgées dans la seconde?

    Je me suis amusé à faire la même chose avec la connaissance des Brahma Kumaris et j'ai vu apparaître d'autres images et concepts intéressants derrière les concepts habituels.   C'est une des habitudes des Illuminatis, le 1% contrôlant notre planète: cacher les informations de façon tellement évidente que personne ne les remarque.

    Une de mes grandes découvertes qui a  été un tournant dans cette recherche a été la réalisation de la présence de nombreuses races extra-terrestres, des ETs, sur cette terre et
dans le cosmos.   Les preuves et témoignages sont tellement nombreux qu'il faut vraiment être complètement fermé pour penser encore que nous sommes seuls dans cet univers de deux cents trillions de galaxies.  Par contre, à partir du moment où on accepte qu'il existe ne serait-ce qu'un seul ET, ce simple petit grain de sable dans les rouages du cycle l'envoie au recyclage...   Quand le cycle ne tourne plus rond, automatiquement, beaucoup de questions apparaissent.   Et répondre aux questions, c'est compliqué...

   En fait, comme Brahma subtil, Vishnou et Shankar vivent dans d'autres dimensions, pas sur cette terre, ils sont donc, par définition, extra-terrestres...   N'est-ce pas?   Gyan est donc enseignée par des non-humains, des extra-terrestres.   Qui sont-ils réellement?

   Par curiosité, vous pouvez aller sur Youtube et rechercher  "Paul Hellyer UFO"  ou extra-terrestrials.  C'est un ancien ministre de la défense canadienne parlant de nos visiteurs de l'espace.

   Avant de faire ces recherches, je pensais que j'étais plutôt intelligent et que je faisais partie des chanceux qui avaient trouvé LA place, LE bon groupe, DIEU.   J'ai réalisé que je m'étais fait mener en bateau pendant toutes ces années.   C'est une leçon d'humilité très intéressante.   Bien sûr, je n'ai pas tout perdu à croire au Père Noël puisque j'ai été très heureux pendant 34 ans et que j'ai partagé mon bonheur avec bien du monde.   Mais il est pour moi bien difficile de jouer mon rôle de Dada en sachant que la moitié de la connaissance est fausse.   Il faudrait que je fasse semblant et que je mente constamment.  Mentir n'est pas mon fort.  Comme je suis fondamentalement honnête, ce n'est pas possible.   Donc, je commence une nouvelle vie.

     La question naturelle qui suit est : «Pourquoi l'exposer publiquement plutôt que de disparaître discrètement  comme beaucoup de  Brahma kumaris?» : 

     Premièrement, à cause de l'idée de la destruction omniprésente dans la connaissance.   Je crois que la promotion de la destruction spécialement parmi les personnes spirituelles et/ou religieuses est très dangereuse.   Comme ce sont des âmes particulièrement puissante, cela pourrait effectivement la provoquer.    J'ai trop d'amour pour les êtres humains et notre chère terre-mère pour ne rien dire.   Je crois que cette notion est maya-vélique...

    Deuxièmement, pour aider les âmes à se libérer d'un système religieux paralysant et inutilement compliqué.   Ce système emprisonne les âmes dans des croyances et comportements amenant la passivité, la fermeture aux autres groupes et à l'information.  Ce système draine et canalise l'énergie, les spécialités, l'argent, les pensées et le temps de millions d'âmes de bonne volonté vers un but luciférien: la destruction de l'humanité.

   Troisièmement,  comme bientôt tout le monde sur la planète va apprendre l'existence de nos voisins de l'espace,  ( mais là, je sais que je suis en plein délire utopique,) on pourrait imaginer que l'Organisation change son fusil d'épaule et décide d'aider à sauver les humains et la planète.  On peut rêver.

   Les réactions que j'ai eues jusqu'à maintenant des Brahma kumaris de base sont très positives.   J'ose dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.  Par contre, je ne pense pas que la hiérarchie apprécie beaucoup mon honnêteté.  
Elle est supposée être un exemple de détachement et tolérance, d'être au-delà de la louange et de la diffamation, de regarder tout cela comme un grand jeu mais .... selon mon dernier contact avec un représentant de l'Organisation, une menace de poursuite légale plane sur ce site.   Cependant, nous ne sommes pas encore dans le Nouvel Ordre mondial fasciste.   Nous sommes encore dans une démocratie où on a encore le droit à l'expression de nos opinions.  Essayer de museler un ex-membre ne serait pas forcément une bonne publicité.   Cela pourrait paraître très curieux et apporter de l'eau au moulin de ce site.

   Je ne prétends pas détenir la vérité.  Je pensais que j'avais la vérité.  On me l'avait fait croire.  Maintenant, je suis beaucoup plus prudent : Je partage simplement des réflexions qui vont peut-être changer demain.  Ce sont des idées, des croyances, des expériences.  Je ne cherche pas à convaincre, mais simplement à faire avancer le schmilblick. 



           Les religions emprisonnent leurs adeptes.   La spiritualité les libère.



   Une aventure aérienne  
 

   Laissez-moi vous conter une petite aventure qui m'est arrivée il y a une vingtaine d'années:   Je revenais de Madhuban et me préparais à prendre l'avion à l'aéroport de Delhi.  C'était durant la période où il y avait des problèmes avec le Penjab.  Entre autres, un avion d'Air India venant du Canada avait explosé en vol.  Les responsables étaient sikhs. 

   Je suis très sensible aux énergies.   Cela aide pour le yoga.   Je m'en sers aussi pour lire les auras, trouver les bonnes places pour dormir ou vérifier si des esprits ou des implants sont attachés à une personne ou une place.   J'étais donc dans une file qui attendait pour présenter son passeport.  À côté de moi, il y avait trois hommes barbus avec des turbans.  Leur énergie était épouvantable, à faire froid dans le dos.   En bon BK, j'ai donc pratiqué le détachement, présenté mon passeport et embarqué dans l'avion.  Je retournais à la maison.

   Quand tout le monde a été embarqué, le commandant de bord nous a annoncé en s'excusant qu'il y avait un petit problème technique et qu'on allait devoir attendre une petite demi-heure avant de décoller.  Une heure plus tard, rebelote.  Trois heures plus tard, on était toujours sur le tarmac.  Je me suis donc mis en yoga et j'ai parlé à mon amie, la Lumière: «OK, c'est bon je me détache de l'Inde, je suis prêt à partir.  Peut-être qu'on pourrait y aller? »

   Avez-vous déjà vu des mitraillettes dans un avion?  Ce jour-là j'en ai vu plusieurs: En effet, quelques minutes après, un groupe des forces spéciales indiennes est entré, armé jusqu'aux dents.  Ils ont expulsé de l'avion tous les hommes qui avaient un turban…
L'avion d'Air India, alors à moitié vide, a enfin décollé.  Je me suis remis en yoga et j'ai reparlé à mon amie la Lumière: « MERCI beaucoup!  I love you!»  Cette nuit-là, une fois de plus, Elle m'avait protégé.
    Si la même chose m'arrivait maintenant, si je ressentais que des personnes avaient une énergie vraiment bizarre avant d'embarquer dans un train, un avion ou un bus, je ne me dirais pas « Ce ne sont pas mes affaires! ».  J'irais directement voir la sécurité et les dénoncerais.   Il vaut mieux une fausse alerte que d'avoir des morts sur la conscience.  (Surtout quand on en fait partie... ;-))

    Imaginez maintenant que vous êtes dans un avion très haut dans le ciel. Toute votre nombreuse famille autour de vous est à moitié endormie:  Certains ont pris quelques intoxicants, d'autres se sont levés à 4h et sont épuisés, d'autres sont KO à cause de la réduction systématique de l'oxygène dans la cabine pour faire «dormir» les passagers, comme cela se fait actuellement.

   Et tout à coup, vous recevez une information urgente sur votre téléphone intelligent disant que le pilote se prépare à faire écraser l'avion.  Vous vérifiez l'info et constatez que c'est vrai : le pilote l'a déclaré plusieurs fois sur ses «pages murlis».  En plus il a dit qu'il y aurait une bombe «atmique» à bord pour tuer le maximum de monde et tenter de «nettoyer» la planète de tous les intouchables.

    Qu'est-ce que vous feriez?  Est-ce que vous essayeriez de dormir de nouveau en vous répétant «Drama est parfait, drama est parfait, … Wha drama, wha drama...»?
Ou vous pousseriez un soupir: «Enfin!!!»
Ou  vous seriez très contente vous disant «Je vais bientôt être une reine avec de nombreux serviteurs!»
Ou est-ce que vous essayeriez de réveiller les autres passagers et de prévenir les hôtesses?

    Au risque de passer pour un traître, moi, j'ai choisi de réveiller les passagers avant le moment fatidique pour tenter quelque chose.  Mais comme je sais aussi que certains individus sont de mauvaise humeur quand on les réveille trop brusquement et qu'ils ne feront probablement rien à part attaquer le messager, j'ai pris mes précautions :  
Je laisse donc derrière moi ce petit enregistrement appelé «site web» expliquant la situation.   ange Je déploie le parachute que j'ai apporté dans mes bagages, je saute de l'avion et je souhaite bon voyage et bonne chance à tout le monde…   


   
Conclusion

 
  Les brahmines sont fondamentalement de bonnes personnes qui ont certainement connu l'«Âge d'or» dans une autre civilisation ou sur une autre planète dans une autre galaxie.  Il est donc naturel que cette notion résonne avec d'anciennes mémoires et que les Brahma kumaris veuillent retrouver ce paradis perdu.  De plus, une âme qui a vécu dans une société en harmonie est fondamentalement honnête avec de bonnes intentions et...  une grande naïveté...  Pour elle, il est difficilement concevable que quelqu'un essaie de la tromper surtout quand ce quelqu'un est «Dieu»!  Cela ne fait pas partie de ses concepts de base.  On peut voir que beaucoup d'âmes BK sont simples, et un peu naïves, comme des enfants.

    J'espère que ces quelques pages aideront à ouvrir le troisième œil du discernement et à rendre chacun plus autonome et maître de sa vie.

  En renonçant à faire partie de cette belle petite famille brahmine, j'ai reçu en échange une immense famille de sept milliards de terriens et d'innombrables non-terriens.  Wha!   That's a deal!

   Personnellement, je vais continuer à enseigner la méditation, le joyau de la connaissance des Brahma Kumaris.   Je l'enseignerai toujours et partout, car elle est un excellent outil pour notre vie intérieure et la spiritualité.   Mais je vais le faire de façon indépendante sans personne pour me rappeler que ce que je dis n'est pas dans la ligne du parti.   Je n'aurai pas non plus à m'engager à enseigner «Srimat» comme doivent le faire maintenant les coordonnateurs.  Je n'entendrai plus «il y a les numéros 1, les numéros 2, les numéros 3...».   Je n'aurai plus à rendre de comptes, ni à faire semblant d'être parfait.

    Je pourrai choisir ma vie.

    Je suis libre.  

    La libération dans la vie.

   
Il me semble que je respire déjà beaucoup mieux. 

    Je suis encore plus heureux qu'avant.

  Il y a une trentaine d'années, Jagdish de passage à Montréal m'a donné une bénédiction "You are hari"  Je lui ai répondu "Yes we are in hurry, you will miss your plane".  Il a repris "No, no.  You are hari, the one who give liberation".   Si vous le dites.   Mais seulement la libération dans la vie!!

 ange-harpe    J'espère que ma grande famille spirituelle ne m'en voudra pas trop de partager tout cela publiquement
sur ces quelques pages qui vont flotter sur l'immense océan de l'internet .  De toute façon, ce que je dis ici sera bientôt d'actualité dans la famille brahmine car de plus en plus de personnes très haut placées parmi les lokiks font tout leur possible pour faire connaître au monde la présence de nos voisins venant de l'espace.   Comme je l'expliquais plus haut, cela va jeter des doutes sur toute la connaissance et toutes les religions.  Les arbres vont être secoués.  Chacun aura à choisir.  Après avoir lu ces quelques pages, vous serez un peu en avance.
    Un dernier petit conseil:   vous pourriez peut-être échanger quelques diamants de votre hypothétique future couronne de déité contre ... un bon parachute. 
Il pourrait être très utile dans vos bagages...
   


    Que la Sublime énergie, la paix, l'amour, la félicité soient présents chaque jour dans votre vie.



Jean-Yves                          

Contact:                         




      Don't worry   be happy!    
                     Keep flying!                                          


  



                    

Haut                                                       










   

















M
e
n
u


























M
e
n
u

























M
e
n
u


























M
e
n
u

























M
e
n
u






















M
e
n
u

























M
e
n
u
























M
e
n
u

























M
e
n
u





















M
e
n
u




































M
e
n
u

























M
e
n
u


















M
e
n
u





















M
e
n
u

























M
e
n
u























M
e
n
u