Cycle du
temps


Visiteurs
spéciaux


Grand départ

Dieu

Contrôle de
la pensée


Entités et
implants


Santé
 
Méthode de
méditation

Méditations
gratuites

Auteur





 Haut


















  Haut


















  Haut

















  Haut



















  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut


















 
  Haut

















  Haut




























  
  Les Brahma kumaris et la destruction          English

 
 

 

Audio  Partie-1  31min    Cell.

Notion de cycle                        
Destruction dans les murlis
Expressions diverses
8 000 morts par BK
C'est logique
Âge d'or                                 Audio 2  25min    Cell.
Influence vers le public
Illuminatis
Préparations physiques
Dieu et la destruction
Brahma, Vishnu, Shankar
Dernières reflexions
Conclusion

 
     Destruction en 1976

      En 1983, la première fois que je suis allé à Londres pour rencontrer Dadi Janki j'ai logé dans une maison privée.  Sur un mur, il y avait un poster indien du cycle avec une explication en dessous, en gros caractères, en anglais : «La destruction finale aura lieu en 1976».  J'étais mort de rire.  Je trouvais que ces personnes avaient un bon sens de l'humour disant à tous : «Ne croyez pas tout ce qui est écrit!».  Je doute que ce poster soit resté là bien longtemps en évidence.

     Plusieurs dates pour la destruction ont été avancées dans l'histoire des Brahma kumaris : la deuxième guerre mondiale, 1950, 1976, 1984, l'an 2000, l'année prochaine, etc.   Maintenant, après moult fausses annonces, les Brahma kumaris sont plus prudents.  Comme l'age d'or est supposé être dans 19 ans, ils ont même tendance à dire que, finalement, l'Âge de confluence durerait peut-être plus que 100 ans... 
     Pour plus de détails sur le sujet vous pouvez consulter le site de Robin Ramsay http://www.moreaboutbrahmakumaris.org/225569960  basé sur des recherches sérieuses confirmant tout cela.

   En gyan, peu de monde s'attarde sur la notion de la destruction.  On n'aime pas baratter sur des sujets négatifs.   On sait qu'elle est supposée arriver un jour mais on préfère penser à l'Âge d'or.   Cela ressemble au point aveugle que chacun de nous a dans chaque œil, là où le nerf optique commence.  Nous n'avons pas l'impression qu'il manque quelques pixels à notre image visuel car le cerveau compense pour le manque en les empruntant à l'autre œil ou en les «inventant».   Donc, quand on pense au cycle, notre subconscient fait la même chose : il «saute» par-dessus la destruction.   Pourtant c'est un sujet essentiel à approfondir.

     La notion de cycle 

     J'ai toujours aimé la notion du cycle du temps.  Elle est fascinante.  Elle est logique et répond à bien des questions.  Le cycle est très sécurisant.  On sait d'où on vient et où on va.   On a juste à suivre la recette pour le succès et voilà...

     J'aimais en particulier la répétition exacte du cycle.   Cela expliquait bien des choses.   Mais quand je l'enseignais avec beaucoup d'enthousiasme, je prenais toujours la précaution de mentionner que c'était une belle histoire, un concept intéressant, pas forcément la réalité.

     Quand on nous l'enseigne, on nous présente la destruction comme une partie essentielle de l'arrivée du paradis.  Pas de destruction et pas de paradis.  Ce monde nous est présenté comme incurable, irrécupérable, irréparable, profondément démoniaque, la terre de maya, de ravan, du démon.  Toute la notion du cycle repose sur cette idée que cela va aller en empirant et qu'il faut y mettre un terme, comme un malade en phase terminale qu'on va débrancher pour lui éviter plus de souffrances.  C'est logique.

     En bref, on nous dit que la destruction est un service pour l'humanité.  On nous explique jour après jour qu'il faut que 7,4 milliards de personnes meurent et retournent dans le monde des âmes pour pouvoir avoir l'Âge d'or, qu'il n'y a pas d'autres solutions.  On nous en montre la logique implacable.  Cela devient une évidence.  On ne nous parle jamais des souffrances que cela va provoquer.   On nous enseigne simplement à être détaché et à se préparer à retourner dans le monde des âmes.

     Pendant 30 ans j'ai eu beaucoup de plaisir à enseigner le cycle.   J'attribuais les «erreurs» à l'influence de Brahma Baba.  En bon Bk, très diplomatiquement, j'insistais plus sur l'Âge d'or que sur les horreurs de la période de «transformation».  Et quand on me demandait des dates ou des détails, je faisais un peu de patinage artistique en déclarant que Dieu n'était pas très bon dans les chiffres et que 5000 ans était probablement symbolique.  Ayant étudié en sciences naturelles et en géologie en particulier, je savais
bien que d'innombrables artefacts sur terre sont bien plus vieux que 5000 ans. 

  La destruction dans les murlis

     L'idée de la destruction est répétée encore et encore dans de nombreux murlis.  Dans un seul murli récent je me suis amusé à compter une vingtaine de références directes et indirectes à la destruction et la mort prochaine.  Cette idée est constamment mise de l'avant, à tel point que plus personne n'y fait attention et les Brahma kumaris l'acceptent comme une réalité inéluctable.   C'est comme une anesthésie générale.

    De plus, on trouve très souvent cette idée que chacun est responsable de cette destruction, que chacun en sera non seulement le spectateur mais l'acteur, le responsable.   On devient programmé à penser que la destruction est une excellente chose, que nous devons l'encourager, la souhaiter, la provoquer.   Dans plusieurs avyakts murlis, on est encouragés à «fixer une date» pour la destruction, à faire des efforts pour qu'elle arrive plus vite, à penser au service qu'on va rendre à l'humanité en en provoquant l'annihilation presque complète.  Bien sûr, on ne nous explique jamais les détails de cette période-là.  Cela reste dans le flou.   Mais ce qui est sûr c'est que dans 19 ans, ce sera le paradis.

  
   En lisant le murli à notre sympathique petit groupe, un dimanche matin, cela m'a frappé : on nous encourageait à nous transformer plus rapidement pour que la destruction arrive plus vite.  Même si je le savais déjà, je réalisais en le lisant que notre connaissance faisait la promotion active de la destruction.  J'ai mentionné tout de suite que je refusais officiellement et absolument cette idée.
      Mais au fait, si le cycle est toujours identique, on n'est pas supposé faire avancer ou reculer la date.  N'est-ce pas?   Et si Dieu a participé à des milliards de cycles, il devrait connaître la date de la destruction.   Il ne devrait pas se tromper sur ce point particulièrement important.  N'est-ce pas?

     En résumé, il faut être de meilleures personnes et avoir une meilleure connexion avec Dieu pour que 7,4 milliards de personnes meurent plus rapidement.  C'est une logique très étrange. Cherchez l'erreur.

    
On nous dit que plus la méditation est profonde plus les vices sont détruits et donc il y a plus de destruction de l'âge de fer, plus de violence et de guerre.   Cette très étrange association est diamétralement à l'opposé de l'amour pour l'humanité ressenti avant, pendant et après les expériences de yoga.   Pourtant, certains Brahma kumaris sont heureux des catastrophes car ils les voient comme un signe de progression.   Plus nous faisons de méditations pour la paix et plus il est supposé y avoir de problèmes...

     Donc, si je comprends bien : plus je suis en contact avec Dieu, plus j'ai d'amour et de bons souhaits pour l'humanité et plus il y a de guerres et de catastrophes.   La logique de cette logique est pour moi un mystère insondable...

  
Avez-vous déjà entendu parler de la schizophrénie?

   Si on suit la même logique, il faudrait qu'on fasse des méditations pour la guerre pour au final générer la paix...   Comme on dit «c'est capoté!».

   Il est tout à fait extraordinaire que "quelqu'un" ait réussi à persuader tant de personnes que détruire l'humanité est très positif!!

     Expressions diverses

    Si les mêmes expressions étaient utilisées constamment, les Brahma kumaris pourraient faire une overdose de l'idée de la destruction.  Donc, de nombreuses expressions et images sont utilisées dans les murlis pour induire, suggérer constamment la destruction, souvent avec un double sens.  On peut citer :

    - «Vous êtes les donneurs de libération et de libération dans la vie.»  Donner la libération dans la vie signifie aider les âmes à se défaire de leurs défauts et devenir meilleures.   Mais libérer les âmes, est-ce que ce n'est pas une façon élégante de dire qu'on va les libérer du fardeau de leur corps, donc de provoquer leur mort?  J'ai posé la question à Charlie de passage à Montréal, mais il ne semblait pas comprendre ma question.  C'était probablement mon anglais.  Je n'ai pas insisté.

    - «You have to fix a date for completion».    Le terme «completion» en anglais signifie l'achèvement, l'accomplissement, la perfection, la réalisation, la fermeture, comme si l'objectif était enfin atteint.  Autrement dit «vous devez fixer une date pour que la tâche soit complétée, que la destruction soit terminée, que votre job soit faite». (Job est féminin au Québec).

    - «Entendez-vous les cris des dévots?  Est-ce que vous ne voulez pas les aider en leur donnant mukti, la libération?»

   - «Vous devez envoyer une bombe atmique

  - «Vous êtes les instruments pour ouvrir les portes de la libération».   «Les autres âmes reçoivent leur héritage de la libération».   (12-01-82 lu le 22-01-17)

 
   - Dans le murli du 15/01/81, une mouche tournait autour de la médium.  BapDada a dit : «Juste comme cette mouche erre tout autour, et vous avez tous la pensée de lui octroyer la libération, de la même façon est-ce que vos pensées pour les dévots sont aussi intenses?».  Autrement dit «Est-ce que vous souhaitez ardemment que tous les dévots meurent comme cette mouche?».

     Quand je travaillais comme chercheur de diamant dans la forêt canadienne et que je tuais des moustiques, j'avais l'habitude de blaguer en disant que je leur donnais mouchti. :-)

      Tuer quelqu'un est profondément contre la nature humaine.  Il est connu qu'en psychologie, pour qu'un être humain accepte d'en tuer un autre, il faut commencer par diminuer l'image de la victime, la rendre anonyme et faire croire à l'agresseur que c'est un service à lui rendre ou à rendre à la société.  Dans les camps nazis et au Vietnam les futures victimes étaient appelées des rats, ici, des mouches.  Tout évolue.
       J'ai posé la question à des responsables dans le gouvernement canadien à propos des soldats qui tiraient sur des enfants afgans.  Plusieurs m'ont répondu que de toutes façons, c'étaient de futurs terroristes!

     - Récemment, on nous disait qu'on était «les maîtres de la nature et qu'on devait lui demander de donner un grand coup de balai avec des calamités naturelles».  J'ai donc fait des méditations spéciales pour la remercier encore et encore et lui demander de rester paisible et d'épargner tous les êtres de la terre, même s'ils sont imparfaits.   Dans chaque méditation que je guide, j'envoie des bons souhaits à la terre et à tous les êtres, y compris les ETs et les Brahma kumaris.

      - Dans une classe du 12 mars 2016 sur le service par l'esprit Jayanti parlait de «la grande machine à laver de la nature».  Cela semblait une bonne blague car cela la faisait rire.

     - On nous dit qu'on va atteindre notre «destination

     - Dans les sakar murlis, Brahma Baba disait que les cadavres feraient du très bon engrais pour l'Âge d'or.   Pouvez-vous imaginer vos parents sous forme d'engrais dans le jardin de Lakshmi?

     - Dans le murli du 19/03/81 il est dit que «Ravan (Satan) est notre ami qui travaille très fort pour nous, tout comme les scientifiques à l'étranger.»  Donc si je comprends bien, en tant que yogi, j'entre en contact avec Dieu pour me retrouver du même bord que Satan.  Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ce tour de passe-passe?  Je n'avais pas lu ça dans les petits caractères de mon contrat.   
     Cette phrase est tout à fait intéressante car elle voile tout à coup que Satan est du même côté que les Brahma kumaris et que les Brahma kumaris sont du même côté que Satan...  Intéressant, intéressant mon cher Watson:   Le vrai visage des pirates apparaît.

     - Dans de nombreux sakars murlis, Brahma Baba appelle cette institution «un yaggya, un feu sacrificiel» et  il ajoute souvent que «dans ce feu sacrificiel, le monde entier sera sacrifié».  Quand on y pense, c'est vraiment une étrange notion : Sacrifier 7,4 milliards de personnes dans le feu!   Cela fait un peu primitif.  On pourrait se poser la question «À qui ou à quoi est-ce qu'elles vont être sacrifiées?   Et
d'ailleurs, nous aussi par la même occasion.

     - Très souvent, très pudiquement, très diplomatiquement, les Brahma kumaris parlent de «transformation»...

    - Êtes-vous morts?   Ou encore un peu vivants? 

   - Juste comme les papillons de nuit se sacrifient à la flamme, vous devez vous sacrifier à la Lumière!

   -
«Vous devez accélérer la vitesse de l'établissement»,  «La bombe spirituelle doit tout d'abord être lancée dans votre centre.»  16-01-82

    - J'ai posé récemment la question à Atam Prakash, lui disant que je ne comprenais pas que Dieu souhaite éliminer 7,4 milliards de personnes.  Il m'a répondu «Il ne faut pas voir les choses comme ça!   Dieu veut juste un changement!»   Excusez-moi, je n'avais pas saisi la nuance.

 
     On pourrait imaginer un meurtrier qui expliquerait au juge : «J'ai tué ma femme parce que j'avais envie d'un changement.  Avec sa fortune, j'aurais pu en acheté une plus jeune»...


      8 000 morts par Brahma kumaris

      Quand on divise 7,4 milliards de «pauvres âmes perdues et irrécupérables qui souffrent» par un peu moins d'un million de Brahma kumaris on obtient environ 8000.  Autrement dit, chaque Bk qui souhaite l'age d'or et donc la destruction, souhaite la mort de 8000 personnes pour pouvoir danser dans le bonheur du paradis retrouvé.  Ces mêmes personnes dans la vie de tous les jours sont très gentils et organisent du fond du cœur toutes sortes de très bons programmes pour aider les humains.

     L'immense majorité des Brahma kumaris sont d'excellentes personnes qui veulent aider l'humanité, qui sont végétariens, non violents et envoient beaucoup de bons souhaits à tous.  Mais en même temps, par une sorte de schizophrénie, de dissociation de la conscience, ils trouvent très normal que toutes ces personnes disparaissent dans de grandes souffrances.  Dans un murli récent, «Dieu» les rassurait en leur disant que les Brahma kumaris, eux, ne souffriraient pas et quitteraient leur corps volontairement en méditation.  Ouf!

    Mais soyons logiques et appliquons la loi du karma :  quand quelqu'un souhaite l'Âge d'or, il souhaite personnellement la «libération» de 8000 personnes, donc beaucoup de souffrances.  Logiquement, en retour,  il devrait expérimenter une partie de leurs souffrances...   Aïe, aïe, aïe...

C'est l
ogique

     Il est fascinant de regarder la logique de la destruction, d'observer comment une bonne personne peut s'intéresser à la spiritualité, à la relation avec Dieu, à la méditation pour finalement accepter l'idée que Dieu souhaite ardemment que 99,9% de la population disparaisse.    C'est comme si on disait : on va se débarrasser de tous les malades, comme ça notre monde sera en meilleure santé.   Il me semble que j'ai déjà entendu cette théorie quelque part dans les années 39-45...

     Si vraiment les habitants de la terre souffraient tant que cela et n'avaient aucun plaisir à vivre ici-bas, on verrait des suicides collectifs par millions.  Mais dans la réalité, même dans des conditions extrêmes, les âmes choisissent de rester dans leur corps.  Qui suis-je pour dire à une mère monoparentale qui fait de son mieux pour élever sa famille que ce serait finalement mieux qu'elle disparaisse avec ses enfants?  Que ce serait mieux pour elle, pour moi et pour la planète.

     Cela me fait penser à la classique petite démonstration de logique :

1- Les chevaux bon marché sont rares.
2- Les chevaux rares sont chers.
3- Donc, les chevaux bon marché sont chers...

    Je lisais il y a quelques jours des citations de la bible sur les règlements anciens pour le prix des esclaves et le traitement des jeunes filles «vendues» par leur père.  Cela nous paraît actuellement incroyable que des personnes aient pu accepter cela comme les paroles de Dieu.  Mais si on faisait lire certains passages des murlis à des non-Bks, ils seraient très surpris.  C'est probablement pour cela que les murlis, supposés être la parole universelle de Dieu, sont disponibles en occident seulement sur des sites sécurisés loin des yeux des non-initiés.

    J'aimerais mentionné que parmi toutes les belles qualités dont nous faisons la promotion, je n'ai jamais vu «la logique».   Pourquoi?


    Imaginez pour une minute que l'Organisation des Brahma kumaris est un hôpital et que vous êtes un médecin qui met toute son énergie et son cœur à aider ses patients.  De même toute votre équipe est dédiée à la tâche.  Vous êtes heureux de voir vos patients sortir de l'hôpital en meilleure santé.  Et un jour vous apprenez que l'objectif réel des responsables de l'hôpital est de faire mourir tout le monde, y compris le personnel.   Qu'est-ce que vous en penseriez?

    

     Âge d'or

 
    Selon la version officielle, dans 19 ans on sera dans l'âge d'or; ce sera le paradis terrestre. Tout le monde sera heureux et dansera dans le bonheur.  On aura des soucoupes volantes, une super technologie, une nature luxuriante, des lions végétariens, des corps parfaits, des palais en or, et des brosses à dent en plumes d'ange.  Mais, on ne nous décrit jamais le processus de ''transformation''.

     Entre temps, il y aura des bombes atomiques qui laissent des matières radioactives pour des millénaires, des tsunamis, des continents qui disparaissent, des montagnes qui apparaissent, le «nettoyage» totale de l'Âge de fer, des virus et des bactéries, sept milliards de cadavres, sans compter ceux des animaux, des ruines partout, la végétation dévastée, puis … un coup de baguette magique!  Et tout change : un climat parfait, aucune pollution, aucune trace du vieux monde, une civilisation de dieux sur terre!

 Merlin    J'aimerais connaître le magicien à l’œuvre et son modus operandi.  Disons que c'est très très très improbable.  C'est d'ailleurs pour cela que la description de cette période-là reste toujours dans un flou artistique.  On ne nous donne jamais aucun détail.

     Personnellement je n'ai jamais vu personne changer de l'eau en vin, ou créer un objet à partir de rien.   C'est probablement possible mais rare.  Alors imaginez ce que cela prend pour passer de la dévastation totale du monde au paradis en un clin d’œil.  J'ai l'impression que quelqu'un quelque part doit bien rigoler dans sa barbe.          
           


     C'est peut-être pour cela que dans certains murlis, il est dit : «les brahmines sont des âmes si innocentes»...

     Ce sont des contes pour les enfants, des contes de fées, des histoires de Noël.  Nous aussi, les adultes, on aime croire aux contes de fées, aux princes et aux princesses.  Moi, personnellement, je n'ai pas de problème avec ça.  J'y ai cru (en partie) pendant de nombreuses années.  J'ai beaucoup aimé enseigner le cycle.  J'ai eu bien des expériences de l'Âge d'or en méditation.  Je trouve adorable de voir l'ivresse du paradis dans les yeux des Brahma kumaris comme des enfants émerveillés la veille de Noël. 

     Ce qui me chicote c'est de me faire embarquer dans la participation à la destruction et de tenter d'embarquer de très nombreuses personnes dans cette direction.   Imaginez qu'on promette de merveilleux cadeaux à des enfants, des jouets, de la lumière, des étoiles, du bonheur, des amis...  mais à une petite condition... : que leurs parents, leurs amis, leur toutou, leur grand-maman, que tous leurs proches meurent avant...  on trouverait cela épouvantable.   Et pourtant schématiquement, c'est le concept du cycle.

    
Vous pouvez vous amuser pendant les prochains murlis à compter les références directes ou sous-entendues à la destruction.   C'est instructif.

     Si c'est vrai qu'on peut faire apparaître l'Âge d'or ainsi, d'un coup de baguette magique, pourquoi est-ce qu'on n'utilise pas cette magie pour transformer le monde actuel sans le détruire?  Il me semble que ce serait un raccourci moins dramatique et plus économique.

     Au début, Brahma Baba enseignait que l'Âge d'or était dans les régions subtiles.  J'ai tendance à penser qu'il avait raison.  S'il y a la destruction, on dansera dans nos corps de lumière, pas ici. (Personnellement, je danse beaucoup mieux dans mon corps subtil ;-))  La surface de la terre sera détruite et en convalescence pour des millénaires.  Mais c'est un petit détail.

     En passant, dans les expériences de mort imminentes, les EMI (NDE en anglais) certaines personnes décrivent un monde qui ressemble à l'Âge d'or alors qu'ils ne sont ni Brahma kumaris, ni végétariens, ni «purs»...  Pourtant, on m'avait dit qu'en tant qu'enfant direct de Dieu, nous avions le monopole du paradis!


    
Influence sur le public

     Quand on calcule à combien de personnes on a donné cette connaissance, cela représente beaucoup de monde.  Supposons qu'en moyenne une Brahma kumari donne ces notions à 100 personnes.  Cela veut dire qu'on a influencé au minimum 100 millions de personnes à penser que la destruction est non seulement une bonne chose mais que c'est logique et inéluctable.  On peut penser que ces personnes à leur tour ont répandu cette idée autour d'eux.  Sans parler des conférences, des entrevues à la radio et à la télévision.

      Autrement dit, ces idées ont touché beaucoup de monde et leur influence sur la population en générale n'est pas négligeable.  Plus on accepte l'idée de la destruction, plus on l'invoque.  C'est le pouvoir de la pensée.

     Les Brahma kumaris sont supposés être des yogis, des âmes en contact avec le divin.  La plupart sont des âmes puissantes qui se connectent à différents degrés à l'Énergie divine.  Ce qui fait que les pensées de toutes ces âmes sont très, très efficaces.  Elles créent des forces très puissantes qui peuvent effectivement influencer notre environnement.  C'est une des raisons pour lesquelles je fais ces pages web : pour essayer de remettre les pendules à l'heure cosmique, changer la ligne du temps et minimiser les catastrophes prochaines.
     On peut constater autour de nous que beaucoup de personnes croient à une proche fin du monde. 
Selon moi, il faudrait commencer à penser différemment car les conséquences ne seront probablement pas celles escomptées.  J'ai quelques doutes sur l'apparition magique de l'Âge d'or le lendemain de l'holocauste.

    J'ai l'impression qu'on a donné un outil très efficace, le yoga, à de nombreuses âmes mais que l'énergie de beaucoup de ces yogis a été piratée pour la rediriger vers un objectif pour le moins...   «étrange»...

     Est-ce que ce serait possible qu'un des buts principaux de cette religion Brahma kumaris soit d'invoquer une destruction de l'humanité en faisant croire qu'elle est inéluctable?   De la provoquer en amplifiant ce schéma énergétique de pensée dans la population?

   Certainement, puisque c'est exactement cela  qui est écrit dans les murlis.

   
     Les illuminatis

     Dans les murlis on trouve des petites phrases comme «Ils sont prêts pour la destruction.  Est-ce que vous êtes prêts?  Vous devez fixer une date.»  On peut se demander qui sont ces «ils» dont on parle.  Est-ce qu'il existe sur terre des groupes qui souhaitent la destruction.  Ce serait quand même curieux.   Et bien oui, effectivement.  Il est facile de les trouver sur l'internet en faisant une recherche avec "depopulation agenda".  Je vous présente les «illuminatis,» les «illuminés», le 1%.

     On les connaît sous plusieurs noms comme :
le Nouvel ordre mondial (NOM),  the New world order (NWO)
 les sociétés secrètes,
les Francs-maçons,
les eugénistes,
les nazis,
le gouvernement occulte,
le gouvernement de l'ombre,
les banksters,
le grand capital,
les chapeaux noirs,
la cabale,
le 1%,
l'élite,
les grandes corporations, etc.


    Ces organisations et individus représentent le 1% le plus riche de la planète possédant la grande majorité des richesses de notre bonne vieille terre.  On dit qu'ils font la pluie et le beau temps, organisant des guerres, des crises, la drogue, finançant le terrorisme, hypothéquant la santé et l'environnement, etc.

   Cette élite richissime trouve qu'il y a beaucoup trop de monde sur terre, que cela devient difficile de les contrôler et souhaite ardemment réduire drastiquement la population mondiale.  Plusieurs en parlent ouvertement et des tentatives ont été faites récemment.  Jusqu'à date cela n'a pas bien fonctionné.   Heureusement pour nous, il semble que Dieu et des entités très bienveillantes veillent à notre sécurité.

    On trouve sur youtube en anglais Bill Gates qui explique que les vaccins sont des outils de choix pour la dépopulation.

Un des projets est de provoquer l'effondrement simultané de toutes les monnaies.

Un autre est une fausse opération d'attaque par des extra-terrestres.

Un autre est une guerre nucléaire.

Un autre une grande guerre de religions.

Un projet en cours actuellement est la modification de la nourriture avec les OGM et les pesticides pour affaiblir tout le monde.

Un autre en cours est la junk food qui supprime les éléments nutritifs des aliments.   C'est ainsi, par exemple, que 95% des personnes manquent d'iode.

Un autre est un virus mortel.   L’Ebola et la maladie de Lyme ont récemment été "fabriqués".

Un autre en cours est l'introduction de substances dans les vaccins qui provoquent des maladies et attaquent le cerveau.  L'autisme grimpe maintenant en flèche.  Le sida a été répandu de cette façon.  

Un autre en cours est la pollution de l'air par des nanoparticules dans les chemtrails.

La créativité humaine stimulée par des billions de dollars est extraordinaire.


    Quand je vois la svastika sur l'ancien poster indien du cycle, cela me laisse songeur.   Cela me rappelle quelque chose...

    Est-il possible que Dada Lekraj ait été en contact avec des illuminatis?   OUI, absolument.  Il était un ami de la famille royale d'Angleterre qui est bien connue comme un des principaux leaders des illuminatis.




Drapeau japonais    Il est aussi intéressant de noter la similitude entre le drapeau des Brahma Kumaris et celui utilisé pendant la deuxième guerre mondiale par les japonais.   Le Japon a été le premier pays où un centre
Brahma Kumaris a été ouvert en dehors de l'Inde.




   Autres religions semblables

     Les personnes riches et puissantes sont souvent des membres des Francs-maçons qui sont eux-mêmes très liés aux illuminatis.   Quand on étudie un peu les religions chrétiennes récentes, on peut remarquer des similitudes avec les Brahma kumaris : 

- Les Témoins de Jéhovah parlent de destruction et vont être les élus du paradis.

- Les Mormons ou Saints-des-derniers-jours vont eux régner sur d'autres planètes après la destruction.

       Ces deux religions ont été fondées et financées par des  Francs-maçons.

  Préparatifs physiques

      Les illuminatis ont fait construire au moins 150 bases souterraines gigantesques, incroyables, principalement aux USA appelée DUMBS.  Elles sont à plusieurs kilomètres de profondeur et équipées pour la survie d'un million de personnes.  Elles sont reliées entre elles par des trains souterrains à grande vitesse.  Les places y sont déjà réservées payées par les milliers de milliards de dollars volés aux citoyens états-uniens.  Je doute qu'il y ait beaucoup de Brahma kumaris de prévus.  Ce 1% a donc bien des chances de devenir les futures déités…  Et les Brahma kumaris danseront dans le bonheur dans les régions subtiles.   C'est peut-être aussi bien comme ça d'ailleurs.

     On pourrait contacter les illuminatis et leur expliquer que les
Brahma Kumaris sont les futurs déités et donc que ce serait un bon karma de leur faire une petite place à l'abri. ;-)
 
   Contrairement à d'autres groupes qui parlent de destruction, je n'ai jamais vu une page web BK pour la préparation physique à la survie.   Il y a de vagues instructions pour avoir des provisions pour quelques mois mais on peut voir que la survie n'est pas l'objectif visé.  Tout le monde est supposé mourir en une seconde.   On se demande après ça pourquoi les services de renseignement surveillent l'Organisation.  Peut-être ont-ils peur d'un immense suicide collectif?

    Il est intéressant de noter qu'une autre qualité très à la mode ces temps-ci parmi les non-Bks n'est jamais citée parmi les vertus des Brahma kumaris : la résilience, cette capacité à survivre, à continuer et à reprendre le dessus.


     Dieu et la destruction

   
Je suis très chanceux car j'ai depuis le début de ma vie brahmine de nombreuses expériences spirituelles.   J'en resterai toujours très reconnaissant envers cette belle famille et cette institution.

     La semaine dernière, dans une de mes nombreuses expériences avec la La Lumière Sublime,  je ressentais particulièrement sa gentillesse, sa douceur, son amour indescriptible et surtout, sa non-violence illimitée.  Je suis sûr que c'est la même expérience pour tous ceux qui entrent en contact avec l'Énergie divine.  Quand je me pose ensuite la question : «Est-ce que la Source, l'Être parfait, la Lumière, souhaite la mort de 7 400 000 000 terriens?»  La réponse est évidente : C'est impossible.  C'est absurde.  C'est un non-sens.

     Quand on commence à y réfléchir, on se trouve devant cette simple évidence : le Père éternel, la Mère divine ne peut pas vouloir la destruction.  Même si les compagnies d'assurance nous ont habitué à traiter les grandes catastrophes comme des «Acts of God» pour éviter de rembourser les dégâts, quand on y pense un peu, la danse de Shiva n'a pas vraiment de sens.  Vouloir justifier la destruction par la volonté de Dieu est une aberration, une insulte, une hérésie.  Comme dans d'autres religions, c'est transformer Dieu en criminel.   Comme quand on faisait croire à certains peuples que le sacrifice d'une jeune vierge attirerait la «bienveillance» de Dieu.    Quel sorte de dieu?  Un reptilien?

     Pourtant chaque Brahma kumaris l'accepte comme une évidence.  Les murlis disent que le cycle est plus puissant que Dieu lui-même et que Dieu a hâte que ça finisse.  «Faites des efforts pour que la destruction arrive bientôt».  On croit rêver.  Ça risque effectivement de tourner au cauchemar.

     Brahma, Vishnu et Shankar

     Dans la philosophie officielle originellement enseignée par Brahma Baba, la trimurti est beaucoup plus qu'un symbole, c'est l'association de trois âmes avec trois rôles différents.
  J'ai de vieilles copies de sakar murlis disant explicitement que Brahma, Vishnu et Shankar sont des âmes.   Brahma Baba à la fin de sa vie l'enseignait encore.  Dadi Gulzar l'a expliqué à Paris il y a longtemps.  J'ai moi-même assisté à une classe de Mohini bhen de New York à Madhuban sur le sujet qui disait exactement cela.

     Comme beaucoup, j'ai longtemps pensé que ces personnages étaient seulement des symboles hindous.  Maintenant, j'ai changé d'avis.  Je crois que effectivement, Brahma Baba avait raison et que ce sont trois âmes (ou trois groupes d'âmes) qui interviennent dans les avyaks murlis, l'organisation et dans la vie des BKs.  Nous avons donc en réalité plusieurs âmes qui jouent des rôles dans cette religion. 

    Le poster sur la trimurti situant ces trois âmes à différents niveaux des régions subtiles est un des plus intéressants et instructifs.

 Mais qui sont ces trois éminences grises?

   1- Brahma subtil : Bien sûr on connaît bien Brahma Baba, cette belle âme très puissante, médium de demi-transe, fondateur officiel physique des Brahma kumaris.   Mais Brahma Baba et Brahma subtil sont deux âmes différentes. 
  Ce dernier semblait la forme parfaite de Brahma physique.   Brahma Baba envoyait des sœurs en transe pour demander des précisions à Brahma subtil.  Il considérait donc que celui-ci était soit Dieu, soit une âme très puissante parlant au nom de Dieu. 

     On sait comment il est facile à des esprits de prendre une forme ou une autre et de prétendre être telle ou telle personne.   Il est aussi très facile de nous donner toutes sortes d'expériences "spirituelles".   Je conseille à chacun de lire les livres d'Alan Kardec, «le monde des esprits» et «Le monde des médiums».    Ce sont des mines d'information.   Écrits à la fin des années 1800, les esprits y expliquent en détails qu'on est des âmes incarnées et qu'on a un corps subtil.   Ils donnent toutes sortes d'informations fort intéressantes.

   2- Qui est Vishnou?   C'est une âme qui est supposée soutenir le Yagya, le feu sacrificiel, et donc
tous les aspects de cette institution, que ce soit le yoga ou le service.   Mais à part cela on n'a pas vraiment de détails.  Il semble très occupé : on l'a représenté avec quatre bras.   Cela me fait toujours pensé à ma petite mère qui nous disait quand on était gamins «Tu vois bien que je suis occupée.  Je n'ai pas quatre bras, je ne suis pas un Bouddha!».  On pourrait penser que ce personnage est juste un symbole pour une équipe d'esprits qui supervisent la religion Brahma Kumaris.

Shankar   3- Et qui est Shankar? :   On ne connaît pas grand chose de Shankar non plus.   Dans la représentation des régions subtiles il est représenté comme le plus subtil, le plus incognito, tellement qu'on n'en parle pratiquement jamais.  On le représente en profonde méditation.   Dans l'Hindouisme, Shiva et Shankar sont des noms différents pour une même entité.  Pour les indiens, Shankar est donc l’équivalent de Dieu. 

 Le Gange de la connaissance émerge de son chignon.   Est-ce que ce serait Shankar qui aurait eu l'idée de ce cycle?

    On peut voir sur cette image de Bhakti qu'il est bien copain avec le serpent et qu'il flotte dans l'espace. 

    Quand on regarde l'image de la trimurti des Brahma kumaris, on a l'impression que Shankar est dans une autre dimension plus élevée, plus subtile et plus puissante.   En effet, selon la connaissance, plus c'est subtil et plus c'est puissant.   En d'autres mots, on pourrait dire qu'il y a une hiérarchie : Shankar est plus puissant que Vishnou, qui est lui-même plus puissant que Brahma Subtil et que Brahma baba.  

  Donc, (Shiv-)Shankar, un esprit qui est axée sur l'idée de la destruction supervise la création et le soutien de l'Organisation des Brahma kumaris.

Intéressant, intéressant, mon cher Watson.

     Mais ces trois personnages de la trimurti ne nous donnent pas vraiment la vraie réalité de ce qui se passe.   Ce sont des images, des symboles.  Combien d'esprits sont vraiment impliqués dans cette organisation?   Et surtout, qui sont vraiment ces esprits?   Cela pourrait très bien être des visiteurs de l'espace avec une super technologie qui font différentes expériences sur nous.   Qui sait? 

     Un conférencier très crédible disait récemment que les illuminatis sont contrôlés par les reptiliens qui sont eux-mêmes contrôlés par les archons.   Ces derniers sont des esprits sans corps qui n'ont pas de bonnes intentions.   Shankar fait-il parti des archons?   Est-ce qu'il est un démiurge?   Ou une intelligence artificielle? 
C'est un sujet important à approfondir. 

   Actuellement, en décembre 2017,  mon pari est que Shankar est une intelligence artificielle, Vishnu un groupe d'esprits avec une super technologie et Brahma subtil un avatar virtuel.

    Au final, les Brahma kumaris sont-ils des instruments de Dieu, des illuminatis, et/ou des esprits contrôlant les illuminatis?

  
Les paris sont ouverts.

    Quelques réflexions

  1-    Tout cela me fait penser à ces scientifiques ou militaires qui ont consacré leur vie à la science ou à leur pays et qui ont travaillé dans le secret.  Un jour ils se réveillent en réalisant qu'ils ont involontairement participé à la création d'une arme horrible ou d'une société fasciste.  Quand ils sont capables de parler en public et de ne pas être éliminés, on peut voir que ce sont des personnes honnêtes, emplies de regrets, dont l'intelligence et la bonne volonté ont été «piratées» et détournées vers un objectif aux antipodes de leurs intentions.

     Par exemple, les gentils canadiens, qui veulent la paix dans le monde, avaient préparé à la demande de Churchill assez d’anthrax pendant la seconde guerre mondiale pour envoyer un million de bombes contaminées sur l'Allemagne… Mon petit père, alors prisonnier là-bas, a failli goûter à la paix «made in Canada»…

2-     L'organisation des Brahma Kumaris est la seule religion que je connaisse qui dise à ses membres :  plus vous serez efficaces, plus vite vous donnerez le message, plus vous aurez de yoga, plus vous ferez de service et plus vite vous mourrez, plus vite votre famille mourra et plus vite la terre sera «purifiée» de tous ces humains impurs.

 
  C'est extraordinaire qu'une telle organisation puisse prendre de l'expansion.  

3-     J'ai toujours aimé le slogan du Canard enchaîné : «La liberté ne s'use que si on ne s'en sert pas».

     «Ne posez pas de questions. Ce sont les petits enfants qui posent des questions.  Quand on pose des questions, tout devient si compliqué... Vous devez avoir du discernement sans poser de questions.  Vous ne devez pas utilisez votre intellect en dehors de la boite de la connaissance.  Vous êtes des enfants si innocents.»

4-   
  L'immense majorité des Brahma kumaris sont de bonnes personnes qui œuvrent pour la paix, l'harmonie, la nature, la tolérance, le bonheur.  On a juste à voir le grand nombre d'excellentes initiatives pour l'agriculture, la santé, le leadership, les jeunes, etc.  La plupart y croient vraiment.  Je souhaite que ces programmes se multiplient et fassent encore beaucoup plus de bien.  

     J'aime rêver.  Je suis un utopiste.  Je propose seulement que les  Brahma kumaris changent un peu leurs croyances et qu'ils ne gardent de la connaissance que ce qui est positif et constructif :  Si les Brahma kumaris laissaient de côté l'idée de la destruction et focalisaient uniquement sur la construction et les solutions, je suis persuadé que les illuminatis ne pourraient pas réussir, que les destructions seraient minimes, et que nous trouverions des solutions collectives pour faire de cette terre un paradis ici et maintenant.  Le Raja yoga deviendrait alors vraiment universel.



     Conclusion

     On pourrait résumer cette page en disant :

1- L'Énergie divine est non-violente.

2- Être un bon yogi et souhaiter la destruction sont diamétralement opposés.

3-
Après la destruction, 7 400 000 000  terriens seront morts et la terre sera dévastée.

4-
Il est extrêmement peu probable que l'Âge d'or apparaisse ensuite par pure magie.

5- Les survivants probables sont ceux qui ont de l'argent.  Ils souhaitent entrer dans leur Âge d'or ;-)

6- Les Brahma kumaris végétariens seront les dindons de la farce.

7- Shankar, une entité mystérieuse semble jouer un rôle important et occulte.

8- Il serait fortement souhaitable que les Brahma kumaris changent collectivement de concepts pour quelque chose de plus optimiste et constructif.   Mais je ne me fais pas d'illusion : cela ne se fera pas.

9- Indépendamment de tout cela, présentement, les Brahma kumaris aident de nombreuses personnes à améliorer leur vie.   Cela fait partie de la stratégie de vente.

10-
La mission des Brahma kumaris semble plus la préparation d'un grand départ que la survie de l'humanité.

En répandant l'idée que la destruction est bénéfique.

En piratant l'énergie spirituelle mondiale pour provoquer cette destruction.


    





    Je souhaite la paix sur la terre!     








 
  Haut









M
e
n
u


















M
e
n
u
















M
e
n
u
















M
e
n
u

















M
e
n
u















M
e
n
u
















M
e
n
u


















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u
















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u

















M
e
n
u






















M
e
n
u























M
e
n
u





















M
e
n
u
























M
e
n
u






















M
e
n
u























M
e
n
u
























M
e
n
u























M
e
n
u
























M
e
n
u